Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Lee TAKHEDMIT

Le blog de Lee TAKHEDMIT

Blog de Maître Lee TAKHEDMIT, avocat pénaliste à POITIERS, NIORT, PARIS


Une jeunesse sacrifiée sur l'autel de la politique pénale

Publié par Lee TAKHEDMIT sur 4 Mai 2015, 08:00am

J'ai écrit un article sur le procès du go-fast de Mont de Marsan en mai dernier dans lequel je relatais comment à l'issue d'un procès d'une semaine, il avait pu sembler à chacune des parties prenantes de cette affaire que Justice avait été rendue (http://takhedmit.avocat.over-blog.com/2014/05/go-fast-dans-les-landes-6-ans-pour-le-n-2.html)

C'était également vrai concernant l'accusation, puisque le Procureur de la République qui soutenait les poursuites m'avait personnellement indiqué en fin de procès ne pas avoir l'intention de faire appel.

Il faut dire que les peines prononcées n'étaient pas de la petite bière, le n°1 du trafic ayant écopé de 8 années d'emprisonnement et mon client, présenté comme le n°2, de 6 années.

Curieusement, cinq condamnés se virent pourtant convoqués en appel, à PAU.

Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous découvrîmes Monsieur le Procureur de la République de Mont de Marsan en personne présent dans la salle pour soutenir de nouveau l'accusation.

Naturellement, j'allai m'enquérir auprès de lui de la raison de son revirement mais je n'eus droit qu'à une pirouette qui me parut gênée.

J'en conclus que cet appel lui avait été imposé par sa hiérarchie, comme on le peut en pareil cas dans cette institution quasi militaire qu'est le Parquet en France.

Nous ne tardâmes d'ailleurs pas à comprendre, mes compagnons d'infortune et moi, que les dés étaient pipés et la partie jouée d'avance.

J'évoquai dans mon dernier billet l'intelligence de l'audience et la nécessité pour l'avocat, bien qu'il comprenne que les carottes sont cuites, de livrer un baroud d'honneur pour la Défense de son client.

C'est ce que nous nous appliquâmes à faire, Mes CARIOU-MARTIN, BLAZY, SAGARDOYTHO et moi, avant que la bête meure.

Les peines prononcées en première instance furent toutes alourdies, mon client eut même droit à des réquisitions plus sévères qu'au premier procès (allez comprendre, il était demandé 8 ans la première fois, 9 à 10 années en appel) et finit par être condamné à 8 années d'emprisonnement, son comparse le plus impliqué passa pour sa part de 8 à 10 années d'emprisonnement.

Il faut croire que l'intelligence de l'audience n'est pas réservée aux seuls avocats ; nos clients ont perçu aussi sûrement que nous que la situation était désespérée dès leur entrée dans la magnifique salle des Assises de la Cour d'appel de PAU et, bien que les décisions ne leur furent pas favorables, ils nous remercièrent tous pour nos efforts à présenter coûte que coûte leur défense.

En dehors du plaisir de retrouver mes confrères devenus amis sur ce procès d'intérêt, je garde de cette affaire un souvenir amer.

Il est manifeste que l'importance qui avait été donnée primitivement à ce dossier en avait fait une affaire prioritaire et emblématique à l'échelle de cette juridiction.

Bien que les choses furent remises à leur juste place après le premier procès, il semble qu'il apparut plus important aux yeux des décideurs de la politique pénale locale de sauver la face en justifiant tout le foin fait autour de cette affaire et qu'ils se soient donné les moyen de prouver qu'ils avaient raison en faisant aboutir ce dossier à une peine à deux chiffre, démonstration ultime de ce que ce dossier était bien une énorme affaire...

Le tout alourdissant artificiellement le sort de jeunes désoeuvrés dont le sens des responsabilités me semblait avoir été suffisamment aiguisé par les peines prononcées en première instance.

Sur ce dossier, lire :

- http://www.charentelibre.fr/2014/10/17/jusqu-a-douze-ans-requis-contre-les-go-fast-de-soyaux,1920060.php

- http://www.sudouest.fr/2014/12/11/justice-peines-aggravees-en-appel-pour-les-protagonistes-du-go-fast-lando-charentais-1765158-4697.php

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents