Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Lee TAKHEDMIT

Le blog de Lee TAKHEDMIT

Blog de Maître Lee TAKHEDMIT, avocat pénaliste à POITIERS, NIORT, PARIS


Pourquoi n'avez vous pas fait appel si vous êtes innocent?

Publié par Lee TAKHEDMIT sur 3 Avril 2017, 07:30am

Cette question, elle m’épuise encore plus que celle du chauffeur Uber de ce matin (« Comment faites-vous pour défendre un violeur, un meurtrier, et s’il vous dit qu’il a fait le coup mais qu’il vous demande de plaider l’acquittement…zzzzzzz »).

Au moins le chauffeur Uber, il n’a pas bac+6 ou 7 en droit, on comprend qu’il s’interroge sur ce qui ne pose plus question depuis longtemps à ceux qui ont embrassé la carrière judiciaire.

Mais quand un magistrat, qu’il soit du siège ou du Parquet, demande à mon client pourquoi il n’a pas fait appel s’il est tellement innocent qu’il le prétend aujourd’hui, je suis vite excédé.

D’abord, il devrait le savoir, ce n’est pas parce que l’on n’est pas content d’une décision que l’on en fait nécessairement appel.

Avant de décider de faire appel, il faut envisager les chances que l’on a d’obtenir mieux qu’en première instance.

Et qui d’autre qu’un avocat pour tenter d’évaluer cela ?

Donc, quand un magistrat pose cette question à un client, soit il feint d’ignorer que c’est l’avocat qui a pris la décision en réalité, soit il ne le sait pas et c’est encore plus inquiétant concernant le degré de contact entre les pieds dudit magistrat et le monde dans lequel il officie.

Ainsi, quand on sait que l’on n’a aucune chance d’obtenir mieux parce que le magistrat qui siège en appel est un boucher qui fait tout depuis sa prise de fonction pour que tout le monde considère et colporte le fait qu’il est un boucher, on ne fait pas appel. Et la question de savoir si on est réellement innocent ne se pose même pas. Non plus que celle de savoir si on pense que la peine prononcée a été trop sévère. Car l’on sait qu’on va se faire exécuter en appel quoiqu’il arrive.

Autre élément à prendre en compte, dont les magistrats qui posent ce genre de question sont à des années-lumière d’avoir conscience semble-t-il, le coût de la procédure. Oui, un justiciable peut faire le sacrifice financier idoine devant la Tribunal pour présenter sa défense et essayer d’obtenir la relaxe qu’il considère légitime, non il ne peut plus le faire en appel lorsqu’il a été condamné à une peine légère et que le gain espéré en appel n’est pas suffisant pour justifier cette nouvelle dépense.

Et enfin non, Mesdames et Messieurs les juges qui pensez qu’un innocent condamné doit nécessairement faire appel-sinon-ça-veut-dire-qu’il-n’est-pas-si-innocent-que-ça, les justiciables n’ont pas confiance dans votre Justice.

Si bien que nombre d’entre eux, qui se savent innocents, ou pensent devoir être condamnés moins sévèrement qu’ils l’ont été ne tentent même pas le recours devant la Cour d’appel, simplement parce qu’ils n’ont aucune confiance dans cette voie de recours et imaginent que les prochains juges n’auront sans doute pas à cœur de prendre le contre-pied de leurs collègues.

D’ailleurs, ceux qui s’y sont déjà risqué l’ont souvent regretté dès les premières minutes de l’examen de leur dossier en appel, lorsque le conseiller rapporteur leur a posé sur un ton de reproche une autre question qui mériterait un billet sur ce blog : « Mais pourquoi avez-vous fait appel Monsieur… ? »

Voilà pourquoi parfois, souvent, même des innocents ne font pas appel.

 

Commenter cet article

FORTIN 03/04/2017 23:51

pas d'appel car la justice est mal faite face à la tricherie, exemple pour mon cas: une visite médicale du travail absente et inventé malgré la copie originale sans tampon de la médecine du travail et un an et demi avant la loi el connerie^^ . L'hopital a falsifié la preuve par la signature du médecin . Malgré les planning en ma possession et le dossier récupérer chez l'avocate (intrusion de ma part à la 007) l’Hôpital peut vous assigner 3,4 fautes graves bidons pour vous écarter même à un brancardier honnête et innocent... le pire c'est que je leur ai laissé un mini ardoise de 2000 euros de frais d'avocat adverse car les prudhommeries ne m'ont pas condamner suite à mes conclusion d'un grand art! Maître sans toc ! merci quand même à mon avocate fraîchement mariée Maître Flora Vilano RollO (brouillage de nom en cas de diffamation) qui m'a lâchement quitté en perdant les pédales dans le dossier. La protection juridique m'a sauvé ! 1000 euros ... trop faible pour les avocats ^^ pauvre système mais je suis libre de ce dossier et travail de chiotte à cotoyer les autres métiers assassins de l'hopital. Un entrepreneur souterrain qui bosse depuis 10 ans. Je voulais simplement indiquer le perchoir à mon avocate . C'était la marrade du siècle

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents